Entamer une démarche éco-responsable

Travailler en faveur d’un tourisme responsable et durable, c’est possible ! En plus d’être un avantage économique, cela permet d’éveiller la conscience écologique de votre clientèle… Et cela peut devenir une plus-value d’un point de vue touristique.

Nous vous proposons quelques pistes afin d’entamer une démarche éco-responsable au sein de votre établissement (hébergement, restaurant, site touristique, culturel et de loisirs etc…).

Une meilleure gestion des déchets

  • La mise en place d’une collecte sélective des déchets permet de donner une seconde vie à nos détritus, mais aussi de réduire nos ordures ménagères. Cette simple mesure permet une meilleure maîtrise des coûts de gestion de vos déchets, une réduction de l‘utilisation des ressources naturelles et de l’émission de gaz à effet de serre.
  • Ensuite, pour vos déchets verts, nous vous conseillons de faire du compost. Le compostage s’utilise au potager, pour les fleurs, les massifs, les haies, les arbustres… Et permet notamment de ne plus avoir à acheter du terreau, ni d’engrais ; d’améliorer la fertilité des sols et de diminuer ses déchets verts.
  • Privilégier les emballages en gros et diminuer les portions individuelles permet de réduire vos déchets. Nous vous proposons d’avoir recours à des épiceries vrac (ou, à défaut, une épicerie où l’on peut trouver un rayon spécialisé vrac), comme L’Epicerie du marché, Germinal ou encore Les comptoirs de la Bio (tous situés dans le Sénonais !). Vous pouvez aussi privilégier les marchés et les ventes directes auprès des producteurs (nous vous en parlons plus en détail plus bas !).
  • Concernant vos appareils électroniques qui ne fonctionnent plus, nous vous conseillons d’avoir recours à des réparateurs, et c’est encore mieux s’ils sont près de chez vous. Nous vous suggérons donc de visiter l’Annuaire Réparation disponible en ligne afin de trouver le professionnel qui pourra vous aider !Enfin, nous souhaitons vous proposer une autre alternative : une association appelée le Repair’ Café du Sénonais. Elle propose que vous répariez avec ses experts bénévoles vos petits meubles, appareils électriques, bicyclettes, vaisselle ou autres avec les outils et le matériel disponible à l’endroit où est organisé le Repair Café.
  • Restaurateurs et Brasserie, depuis juillet 2021, vous êtes dans l’obligation de proposer des doggy-bags afin de lutter contre le gaspillage (cf texte de Loi n° 2018-938 du 30 octobre 2018 pour l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine, durable et accessible à tous – article 62).
  • Enfin, un décret fait obligation, depuis 2016, aux producteurs et détenteurs de déchets (entreprises, commerces, administrations…) de trier à la source 5 flux de déchets (papier/carton, métal, plastique, verre, bois). Pour plus d’informations, vous pouvez télécharger la brochure en cliquant ici.

Pour aller plus loin

L’ADEME (Agence de la transition écologique) a édité un petit guide « Que faire de ses déchets », nous vous invitons à le consulter en cliquant ici.

Sensibiliser activement autour de vous

Pour sensibiliser activement vos clients au développement durable, plusieurs moyens sont possibles : en affichant vos démarches au sein de votre établissement (sous forme de livret d’accueil ou encore de petits panneaux), mais également en proposant des animations sur le thème de l’environnement (la faune et la flore, par exemple).

L’Office de Tourisme de Sens et du Sénonais a travaillé sur le sujet pour vous ! Nous avons concocté plusieurs circuits de randonnée (à pied ou à vélo) à faire à Sens et dans le Sénonais. Pour les connaître, rendez-vous sur notre page du site visorando.fr.

Réduire sa consommation électrique

En travaillant sur ses habitudes, il est finalement simple d’opter pour une éco-utilisation des appareils électriques :

  • Eteindre la lumière dés que l’on quitte une pièce
  • Utiliser le mode « éco » sur les appareils électriques
  • Couper la veille des téléviseurs et ordinateurs
  • Choisir des ampoules basse consommation
  • Ne pas surchauffer les pièces (ne pas aller au-delà de 19°C) et penser à bien fermer les fenêtres en période de chauffage
  • Aussi, les vieux appareils électroniques sont énergivores, il vaut mieux acheter des appareils dont la classe est A+, ce qui certifie une émission de CO² réduite.

Consommer l’eau de manière raisonnée

L’eau est une ressource à laquelle il faut prêter attention. Pour y arriver, nous vous proposons quelques solutions :

  • Installer, dans les salles de bain, des pommes de douche à débit réduit et des mousseurs sur les robinets
  • Vérifier régulièrement les fuites d’eau (robinet, chasse d’eau)
  • Installer des récupérateurs d’eau de pluie pour arroser les espaces verts et vos plantes d’intérieur
  • Remplacer les bouteilles d’eau individuelles par des fontaines (et pourquoi pas offrir/vendre des gourdes logotées à vos clients). Attention, ce sera une obligation dans les établissements recevant du public en 2022.

Pour aller plus loin.

L’ADEME a publié un guide « 40 trucs et astuces pour économiser l’eau et l’énergie », cliquez ici pour le consulter !

Proposer des produits du terroir

Le circuit court s’inscrit pleinement dans une démarche de développement durable. En plus de créer du lien social, d’être éco-responsable grâce à la réduction des transports, cela permet aussi d’effectuer des économies.
Pour rencontrer les producteurs, nous avons l’habitude de nous rendre sur les marchés locaux. Nous vous proposons ici quelques alternatives :

  • Vous fournir au Drive Fermier du Sénonais : il sagit d’un rassemblement de producteurs et d’artisans locaux qui proposent leurs produits à la vente en ligne. Vous faites vos courses en ligne et les récupérez au drive ou bien à la boutique qui sont situés à Maillot !
  • Devenir membre actif de l’AMAP des Sénons. Cette association regroupe des producteurs et des consom’acteurs. Le principe ? En adhérant à l’association, les consom’acteurs achètent des paniers aux producteurs et soutiennent l’agriculture de proximité. Les produits proposés sont variés et indépendants les uns des autres : vous choisissez quels types de produits vous voulez consommer.
  • Enfin, vous pouvez vous connecter à « J’veux du local 89 », un site internet qui vous aide à trouver les producteurs près de chez vous.

Du côté du numérique

En adoptant de nouveaux réflexes sur Internet, vous participez aussi à la protection de la planète. Voici quelques nouvelles habitudes à adopter :

  • Faites attention au traitement de vos e-mails. Il faut les trier régulièrement (n’oubliez pas de les supprimer de votre corbeille !) et vous abonner uniquement aux newsletters qui vous intéressent. Par ailleurs, lorsque vous envoyez des messsages, sélectionnez bien vos destinataires (pas besoin de mettre en copie des personnes non-concernées).
  • Débranchez votre box Internet lorsque vous ne l’utilisez pas.
  • Regardez moins de vidéos sur Internet. Regarder la télé via une box ou lire un livre plutôt que visionner une série permet de moins polluer.

« Le visionnage en ligne d’une vidéo en haute définition de 10 minutes sur un smartphone équivaut à utiliser à pleine puissance un four électrique de 2000W pendant 5 minutes » (Agence Parisienne du Climat)

  • Utilisez le bon canal de communication pour vos réunions (une visio-conférence est plus polluante qu’un appel téléphonique).
  • Utilisez des moteurs de recherche écolo (exemples : lilo, ecosia…).

Proposer des événements verts

L’organisation d’un événement a forcément des effets sur l’environnement, mais il est possible d’y intégrer une démarche éco-responsable.

Voici plusieurs moyens d’y parvenir :

  • Privilégier un service traiteur avec une cuisine locale, de saison (et si possible bio)
  • Choisir un lieu proche des moyens de transport, des participants
  • Proposer du covoiturage entre les participants
  • Mettre en place le tri des déchets
  • Ne pas utiliser de vaisselle jetable (comme l’office de tourisme dans le cadre du festival  » Garçon, la note ! », mettez en place des gobelets réutilisables !)
  • Attention, la distribution de bouteilles en plastique à usage unique, lors des séminaires et réunions, sera interdite à partir de 2022
  • Avoir une communication éco-responsable en favorisant les supports numériques
  • Ne pas faire de distribution de flyers.

Gobelets du festival « Garçon, la note ! »

Pour aller plus loin

  • Vous souhaitez recevoir des articles et conseils sur le développement durable ?

Nous vous conseillons de vous abonner à la newsletter ou au magazine papier de l’ADEME, l’Agence de la Transition Ecologique.

Par ailleurs, nous vous proposons également de vous rendre sur le site web d’ID, l’Info Durable où vous trouverez des articles qui traitent des actualités, débats, évènements autour du développement durable.

La Chambre des Métiers et de l’Artisanat de Bourgogne-Franche-Comté a mis en ligne sur son site internet des fiches pratiques pour les approches développement durable en entreprise : consultez-les !

  • Vous avez déjà mis en place une démarche éco-responsable et vous souhaitez rendre officiel tout ce travail ?

Pour les hébergeurs, vous pouvez être répertoriés sur des sites où les voyageurs soucieux de l’environnement vont se renseigner pour l’organisation de leurs vacances, comme sur Vaovert.com un site qui rassemble des hébergements éco-responsables.

Booking.com vient de lancer un badge « Etablissement Voyage durable », afin d’aider les voyageurs à identifier les établissements ayant mis en place des pratiques responsables. N’hésitez pas à vous faire référencer !

Enfin, nous vous proposons d’en apprendre davantage sur l’Ecolabel européen et sur le label Clef verte (pour les restaurateurs et hébergeurs). Cliquez sur un des logos ci-dessous :