Dominique d’Acher – Les chantiers organiques de l’inachevé

Dominique d’Acher – Les chantiers organiques de l’inachevé Orangerie des Musées de Sens 135 Rue Déportés et de la Résistance 89100 SENS Voir mon itinéraire

  • Accessible aux personnes à mobilité réduite
  • Gratuit

À propos

Informations sanitaires :
- Pass sanitaire demandé
- Port du masque obligatoire
-----
Co-réalisée avec le Musée des Beaux-arts de Dole, l’exposition propose de remettre en perspective le parcours singulier de Dominique d’Acher, une artiste en quête de sa liberté. Depuis sa formation, au sortir de la Seconde Guerre mondiale, jusqu’au milieu des années 1960, Dominique d’Acher se libère progressivement des influences de ses années de jeunesse et s’investit dans la recherche d’une figuration qui questionne les limites de la représentation. Elle affirme un style personnel, reconnu de son vivant, utilisant de façon privilégiée la gouache à la fin de la décennie. En réalité, le véritable sujet est l’univers introspectif de l’artiste, son inconscient auquel elle fait appel pour faire surgir des images insolites sur le papier.

L’exposition présente l’étendue de son registre graphique en s’appuyant sur une peinture caractéristique juxtaposée à un ensemble de dessins, de collages ou de gouaches accompagnés de ses recherches graphiques préparatoires ou des déclinaisons du thème représenté. Les attaches de Dominique d’Acher avec la région et l’Yonne sont particulièrement fortes. En effet, de 1967 à 1984, elle réside avec son mari Jean Criton dans une ferme isolée près de Saint-Léger-de-Fougeret dans le Morvan. En 1986, elle s’installe à Cruzy-le-Châtel. À partir de cette date, elle participe régulièrement aux expositions « Les Chemins de la création » organisées par Louis Deledicq à Ancy-leFranc puis Tanlay. Le fonds de son atelier et les nouvelles recherches dont il a fait l’objet ces dix dernières années, constituent le socle de l’exposition où sont présentées des œuvres inédites ou peu connues.

« Être femme ET peintre c'est une double aventure que je ressens comme une condition conflictuelle.
J'éprouve le besoin de peindre cette dualité. C'est une bataille personnelle entre la femme et la créatrice. »
Dominique d’Acher

Exposition visible aux heures d'ouverture des Musées : les lundis, jeudis et vendredis de 14h à 18h, les mercredis, samedis et dimanches de 10h à 12h et de 14h à 18h, fermé le mardi.


Tarifs

Gratuit : Entrée libre


Ouverture

Du 27/11/2021 au 04/04/2022


Situation